En vol

En vol

samedi 23 février 2013

LE ROUGE EST MIS



Chacun a sa couleur de prédilection et la mienne, c’est le rouge. Elle est bivalente, et si riche de sens !

Elle exulte, cette couleur, c’est celle du sang, de la vie, et de la mort quand il s’écoule hors du corps.

Elle vibre comme le vermillon qui ornait le visage des femmes du grand siècle.

Elle est fière comme étaient fiers les soldats à l’uniforme garance, tout prêts à verser leur sang pour leur terre.


Elle est cerise, comme les pendants d’oreille des femmes révolutionnaires et martyres, au temps du même nom.

Elle est écarlate comme l’émotion qui empourpre le visage d’un amoureux timide, et éperdu.

Elle est pourpre comme la pompe, que je déteste pourtant autant que de voir un compte bancaire passer au rouge – pardon, dans le rouge.

Elle éclate, comme le sourire d’une femme qui s’en est mis aux lèvres.

Elle est douce, comme la plume de l'oiseau à son col. 



Elle rapporte, quand on a tout misé dessus au casino, et que la roulette tourne bien.

Elle saoule, versée à flots dans un verre ballon.

Elle effraie, une fois derrière nous, le feu rouge brûlé, et les fameux points menacés.

Elle chauffe, tout pareille à la barre de fer portée au feu.

Elle réchauffe, quand on broie du noir, tout comme la première assiette de borscht.



Elle me monte aux joues, à mesure que la passion des mots m’envahit.

Elle est amour.


Eh ben, dis-donc. Il serait temps de revenir à du concret :


Le plus beau cadeau de la semaine, post-Saint-Valentin. De quoi animer les dîners entre amis. Je les adore, ces gobelets, surtout remplis d’eau fraîche. L’amour, ça va, merci.



2 commentaires:

  1. Un avocat plaider la cause de la couleur rouge ainsi, Cathie! Comme d'habitude, vous avez fait un excellent travail!

    Le rouge est souvent ma couleur préférée aussi!

    RépondreSupprimer
  2. Merci Joseph !
    Et @Christiane : merci de m'avoir rappelé les rouges baisers - comment ai-je pu les zapper ainsi ?

    RépondreSupprimer