En vol

En vol

lundi 29 juillet 2013

THE STORY OF AN HOUR, ou LE TEMPS D'UNE HEURE...






 Il y a quelque temps à Fréjus j’ai parlé de cet auteur, Kate Chopin, et de son beau texte, en me promettant, et en promettant aux participants de ce café littéraire, de travailler à sa traduction. En effet, elle n’existe nulle part, et c’est très regrettable, car c’est une merveilleuse parenthèse que cette petite nouvelle-là. Elle prouve aussi que brièveté ne signifie pas futilité, ni superficialité. Je vous la confie donc, avec plaisir et émotion. (Et quelques recommandations en bas de page...)
J'ajoute que ceci est le début d'une petite série de billets autour de la traduction, car j'espère pouvoir très bientôt vous présenter quelques traducteurs émérites, qui parleront ici de leur passion. 


LE TEMPS D’UNE HEURE
  Kate Chopin (1894)

Sachant que Mrs Mallard souffrait du cœur, ce fut avec beaucoup de précaution que l’on entreprit de lui annoncer, le plus délicatement possible, la nouvelle de la mort de son mari.

vendredi 19 juillet 2013

HOTTE-TOI DE LÀ !




S’il est un appareil électro-ménager dont on ne parle pas souvent, c’est bien de la hotte aspirante. Moins glamour, il n'y a sans doute que le broyeur à ordures. 
Pourtant elle est partie intégrante, voire intégrée, de nos cuisines dont elle purifie l’air chargé de graisses et d’odeurs de friture avec une efficacité qui n’a de pair que son volume sonore !

Hélas oui, sauf à y mettre beaucoup d’euros, la hotte ne couvre pas que la plaque de cuisson, mais aussi bien des conversations.
On me dira, ce n’est pas plus mal : Quand le ou la responsable aux fourneaux peste in petto - mais un peu plus fort que nécessaire - contre celui, ou celle, qui continue à pianoter sur son ordi au lieu de mettre le couvert (ou de descendre les poubelles**) – il ou elle peut éprouver une énorme gratitude envers cette machine qui avale ses imprécations avec une diplomatie fort bienvenue.

vendredi 12 juillet 2013

DÉCOUVREZ LE P'TIT ÉCRIVAIN !


OYEZ ! OYEZ !


GRÂCE AU P'TIT ÉCRIVAIN, LA LIBRAIRIE CHARLEMAGNE, à FRÉJUS, M'ACCUEILLERA CE SOIR ENCORE, POUR Y PRÉSENTER LA LISTE DE MES ENVIES LITTÉRAIRES, ET AUSSI DEUX LIVRES QUE LES LECTEURS DE CE BLOG CONNAISSENT BIEN. 
(Informations pratiques sur le site du P'tit Écrivain)









ICI, UN PEU DE LECTURE À LEUR SUJET. PROMIS, JE NE SUIS POUR RIEN DANS CES CHRONIQUES SI ENTHOUSIASTES, JUSTE RAVIE DE VOIR QUE CE QUE J'ÉCRIS TOUCHE DES GÉNÉRATIONS DIFFÉRENTES, ET DE VRAI(E)S PASSIONNÉ(E)S DE LECTURE. 
ET , VOUS POURREZ VOIR UNE JOLIE PRÉSENTATION DE MON ILLUSTRATEUR FAVORI !

Et puis, je signale au passage ma récente participation à un site littéraire, ONLALU, où l'on peut lire ma chronique, sur le PALAIS DE VERRE, de Simon Mawer, à présent disponible en français. 

À bientôt donc, ici, ou ailleurs !


lundi 8 juillet 2013

CONVERGENCES





Je mets sur Gratitude ces cadeaux de Colette Guedj, photographie et textes. Chacun comprendra pourquoi.

======================================


Pour toi, Cathie, deux petits textes, (extraits de mon livre : Ces mots qui nous consolent, 2002), légèrement retouchés à ton  intention, et que je te dédie, en écho à tes plots.

vendredi 5 juillet 2013

PAS À PAS AVEC PATIENCE ET AMOUR.




Pour des raisons indépendantes de ma volonté, comme on le dit, je suis amenée à passer du temps en milieu hospitalier en ce moment, et à attendre, dedans ou dehors, la personne que j’y ai accompagnée. L’attente est parfois longue.
Or, au fil des années, j'ai appris quelque chose que je ne pensais jamais maîtriser quand j'étais moins ...vieille : la patience. 

Est-ce que c’est un truc de vieux, la patience ? Je ne sais pas, mais toujours est-il que, maintenant, lorsque l’attente s’étire, longue comme un chewing-gum qui a perdu son goût, au lieu de m’énerver, de pester, de regarder ma montre toutes les cinq minutes (comme si elle ordonnait la vitesse du temps qui passe !), au lieu de marcher en long et en large, et de grincer des dents, eh bien, je regarde ce qui m’entoure.

jeudi 4 juillet 2013

LE MÉNAGE SUR WEB 26 TV, ETC...



--Eh oui, quand on passe à la télé, on prend de sacrés risques, question look. Mais enfin, merci à Philippe Maille de nous avoir donné l'occasion de parler de notre collaboration : celle que j'entretiens avec mon illustrateur favori, qui, question ménage, en connaît un bout. Il a donc plein de cordes à son arc - autant que de brosses à tout faire. 

Pardon d'avance pour les grimaces. La prochaine fois, j'essaierai de me procurer un masque de Carnaval, cela ne sera pas plus ridicule ! 

Pas découragé(e) d'avance ? 
Interview à voir ou à revoir ICI. 
(Et ne pensez pas que je me suis délibérément amusée à couper la parole à Philippe Maille - c'est juste que la technique a parfois quelques ratés !)


Ensuite, quelques annonces : 


Nous serons à nouveau avec Le P'tit Écrivain, à la Librairie Charlemagne à Fréjus, le 12 juillet prochain, à partir de 19 heures, pour y présenter quelques ouvrages à lire à l'ombre ou au soleil, avec ou sans lunettes, mais surtout histoire de ne pas bronzer sans sourire. 
Bien entendu, LE MÉNAGE sera de la petite fête nocturne, mais aussi LE REFUGE DES GENS, dont la couverture semble si mystérieuse ! Quelques pistes ici...





Le samedi 27 juillet, ce sera Saint-Cézaire, et sa Fontaine aux écrivains. Un petit coup de fraîcheur, entre Grasse et Saint-Vallier. À découvrir, si vous ne connaissez pas ce charmant village. 

Et si vous l'idée d'encore une autre interview ne vous effraie pas, lisez mes réponses aux questions futées du P'tit Écrivain. ICI


La suite des plaisirs estivaux dans quelque temps, en attendant, je vous souhaite un bon début d'été, et de belles lectures.