En vol

En vol
Image de la superbe chaise de l'artiste SAB

samedi 4 avril 2020

LA REVANCHE DES CHAUVES

Vous allez me trouver mono-maniaque, car j'ai mentionné deux fois déjà le problème des coiffeurs – ou plutôt le nôtre, de problème, maintenant que nous sommes privés de leurs talents. 


Image empruntée sur le site des Echos

Mais regardez un peu les nouvelles à la télé. Non pas pour déprimer en entendant les chiffres horribles qui nous sont assénés chaque jour, mais plutôt pour observer la tête de nos présentatrices et présentateurs préférés. (Moi, j'aime beaucoup le look soudain très naturel de celle-ci.)

 

Et celle-là a l'air encore plus ... encore moins ...
(Sophie Le Saint, sur France 2)

Nos favoris n'échappent sans doute pas à la distanciation sociale, à en croire leur chevelure ébouriffée. Plus de coiffeur, de coiffeuse, ni sans doute de maquilleuse, pour les chouchouter avant leur entrée sur le plateau. Tous ceux et celles qui interviennent dans diverses émissions, les animateurs comme leurs invités, en sont au même stade hirsute que vous et moi. Les couleurs de ces dames s'estompent, leurs bouclettes se révoltent, les coupes au carré se font triangulaires, la couleur grise reprend ses droits sur les plus âgées, et certains sourcils ... du poil de la bête !

lundi 30 mars 2020

YOUPI ! J'AI TROUVÉ....



Cela avait commencé ainsi, 
le 14 mars dernier.
Les mesures suivantes 
étaient indispensables. 


Mon dernier billet a été écrit au début de notre confinement. Depuis, nous faisons tous l'expérience de vivre et/ou de travailler depuis chez nous. La vie est devenue très compliquée pour certaines familles, et pour certaines tout court. Dans ces conditions si exceptionnelles, il est facile de succomber à l'anxiété, et de ruminer des idées noires. Vous vous êtes sans doute, comme moi, posé les questions suivantes : 

jeudi 19 mars 2020

ÉLOGE DE LA PARCIMONIE


Un bien joli titre 
pour illustrer ce billet gribouillé

En ces temps confinés, où l’horizon se rétrécit, où la moindre sortie demande des heures de réflexion, d’auto-justification et de justification, où chacun réfléchit avant tout à l’organisation quotidienne des repas, nous pourrions nous lamenter sur notre sort (commun et individuel) et ne plus voir que le bout de notre nez. 

Pourtant cette période difficile, anxiogène, et tellement inconfortable pour les moins bien lotis – je pense à ceux et celles dont les conditions de vie sont précaires, qui vivent nombreux dans des appartements à la surface réduite, dont le budget est minimal et/ou les revenus menacés, ou pire qui sont sans abri – nous amène à faire quelques constats sur ce qui est important, le plus important : NOTRE PLANÈTE. 

 Image empruntée sur ce site

mercredi 19 février 2020

BILLETS D'HIVER SUR DES SUJETS DIVERS


L'hiver ressemble plutôt au printemps ce mois-ci. Les tulipes sont splendides, le mimosa ébouriffant, et j'avoue avoir été un brin paresseuse sur ce blog récemment. Aucune excuse, cependant, mais je vais vous faire travailler, vous, chers lecteurs et lectrices : en cliquant sur les liens qui suivent, vous pourrez lire les divers articles que j'ai récemment écrits et qui touchent à mes centres d'intérêt, dont je sais que nombre d'entre vous les partagent. 


Tout d'abord de quoi sourire, sur le site des Boomeuses, avec une mise en garde contre la "mémérisation" : vous savez, cette tendance au laisser aller, à l'abandon de toute lutte contre les méfaits de l'âge, et à celle de la renonciation à tout ce qui est électronique...  Vous ne vous sentez pas visées (public féminin ciblé, ce coup-ci) ? Un peu ?  Parfois ? Allez, testez-vous, c'est facile et c'est par

La suivante de mes entreprises actuelles consiste à soutenir "ARTICLE 116 EXCLUSION GROUP", un mouvement anglais qui bataille ferme pour que les descendants des Juifs allemands qui furent dépouillés de leur nationalité par les nazis puissent la récupérer, ainsi qu'un passeport européen par la même occasion. Pour certains la bataille est âpre, les embûches nombreuses. Prenez-en connaissance en suivant CE LIEN, car les media français sont plutôt discrets à ce sujet. Vous verrez, il y a de quoi s'indigner, et vouloir se battre pour que justice soit rendue. 

Deux coups de coeur pour finir. Celui qui m'a amenée à souhaiter interviewer, en compagnie de Jacques Lefebvre-Linetzky, la réalisatrice Sophie Nahum pour son phénoménal travail sur Les Derniers, ces derniers survivants rescapés des camps de la mort. Cette interview est disponible ici, sur le site de RCN 89.3, et je l'ai complétée quelques semaines plus tard par un billet sur Jewpop au sujet du livre qu'elle a tiré de ces reportages. 



Lisez-le et partagez l'info sans hésiter. La conclusion de mon billet vous expliquera pourquoi cet acte est nécessaire.

Vous aimez la musique ? Écoutez, toujours sur RCN, l'interview d'Eric Slabiak sur son dernier album, un petit bijou de musiques d'Europe centrale, un condensé de nostalgie et de joie, une pépite au nom évocateur et à la jaquette surprenante : JOSEF, JOSEF. 



Voilà. Si vous ne saviez pas quoi lire /écouter cette semaine, vous voilà servis ! Je serai heureuse de me savoir à vos côtés pendant ces temps de pause... 

Et à bientôt, avec du nouveau sur Gratitude ? 




lundi 3 février 2020

BAZAR CULTURE À CANNES : UN SOUTIEN UTILE



Info utile et rapide cette semaine, sur ce blog : la ville de Cannes organise son second "Bazar Culture", une manifestation qui a pour but de vendre des objets culturels au bénéfice de la cause de l'autisme. 

Je suis honorée (mais oui, le terme est choisi) d'y avoir été conviée par la librairie "AUTOUR D'UN LIVRE". Je présenterai donc sur son stand, quelques-uns de mes derniers titres. 

Vous trouverez plus de détails pratiques sur le site de la librairie, ICI, mais aussi sur celui de la Ville de Cannes :

Vous trouverez aussi sur ce dernier site des indications utiles, si vous avez vous-même des objets culturels à donner. 

Entrée libre et gratuite, bien sûr. 

En espérant vous y retrouver dans ce beau lieu si emblématique, et chargé de souvenirs pour la lycéenne cannoise que je fus : la gare maritime, Boulevard de la Croisette. 




* * * * * * 






mardi 31 décembre 2019

2020 ! QUELQUES MATIÈRES À RÉFLEXION

Et voilà ! 2020 nous attend, avec son sac de mystères, d'imprévus, de petits bonheurs, de tendresses à partager, de mots doux, d'images insolites du quotidien, pour qui saura les attraper. 

Vers vous, mes fidèles de Gratitude, vont celles de ces visions que j'ai eu plaisir à saisir au fil de l'année écoulée. Elles sont toutes tramées de matière, et matières à réflexion. 

En effet, c'est bien là ce dont nous aurons tous et toutes besoin dans les temps à venir. Un peu, beaucoup de réflexion, afin de donner du sens au quotidien, et ne pas nous laisser déborder par des émotions négatives. 

On y va ? 


En janvier commence la saison
de la concoction de la marmelade
d'oranges amères 
offertes par des amis généreux. 

Peu appétissante à ce stade 1, avec
son sachet de pépins bien ficelé, 
elle se transformera en l'espace de 3 jours, 
(avec un passage le cul en l'air :) 
en une douceur incomparable. 




Février reste dans le jaune,
quand le ciel se mêle de ressembler 
à du mimosa mâtiné de bigarades.

jeudi 26 décembre 2019

POP UP INTERVIEW !

En cette fin d'année, un très court billet, dont une partie du contenu vivra sur  le mode éphémère, à l'instar de ces "capsules" commerciales qui ne durent que très peu de temps : il s'auto-détruira le 31 décembre, lorsque le site auquel je vais vous renvoyer effacera tous les podcasts de 2019 !

Alors, pour en savoir encore davantage sur mon dernier roman, sur le superbe travail de Jacques Lefebvre-Linetzky, l'artiste qui en a conçu la couverture, et sur  l'exposition en cours de ce dernier, cliquez vite, vite, sur ce lien.* Et surtout téléchargez le podcast, si vous souhaitez l'écouter plus tard. 



Nos remerciements vont, bien sûr, à Michèle Merowka, présidente de l'AMEJDAM, qui a si bien mené cet entretien.



L'artiste lors du vernissage de cette exposition
qui a pour thème le paysage.

Hélas, pour des raisons évidentes de sécurité, 
tous les détails pratiques concernant 
cette expo seront données en message plus privé
( je ne publierai pas le commentaire 
qui contiendra vos coordonnées)


Bonne fin d'année à vous tous et toutes, et à très bientôt, pour de nouvelles manifestations de ma gratitude !


*Jacques Lefebvre-Linetzky et moi-même animons régulièrement l'émission, "Au nom des enfants" sur RCN 89.3, également une radio numérique. Consacrée à honorer la mémoire des enfants juifs déportés des Alpes-Maritimes, cette émission aborde de nombreux sujets ayant trait à la période qui a vu se dérouler ces horreurs innommables. 

À écouter le mardi à 15:00, hors périodes de fêtes. Prochain rendez-vous : le 7 janvier 2020.