En deuil

En deuil

vendredi 16 décembre 2011

MERCI MERCI



Cette accroche paraît répétitive, mais en ces temps de courses folles, j’ai eu envie de vous faire connaître, ou redécouvrir, un endroit à Paris qui vaut le détour. À l’usage de ceux et celles d’entre vous qui :

1) sont à court d’idées de cadeaux

2) ont envie de sortir des sentiers battus

3) ne rechignent pas à dépenser beaucoup d’argent pour ceux qu’ils aiment

4) sont ravis de croiser parfois des célébrités très sympathiques (et bien plus discrètes que la dame que j’ai décrite la semaine dernière, me dit-on).

5) désirent découvrir l’univers hyper branché où les mêmes choisissent de faire leur petit shopping de Noël

6) last but not least, souhaitent faire une très bonne action…

Je recommande la boutique MERCI, située 111 Bd Beaumarchais, à Paris dans le 3ème arrondissement. Elle a été créée à partir d'un concept inhabituel, mais très simple en fait : Il s’agit tout bonnement, une fois payés les salaires et les taxes, de reverser les bénéfices des ventes à des associations caritatives qui ont pour but d’aider des enfants défavorisés, à Madagascar en particulier.

Ceci étant, le magasin fonctionne comme tout autre endroit qui vend des produits au public, sauf que ceux-ci sont sélectionnés avec flair, et un goût parfaitement rigoureux, par un directeur artistique de très grand talent, et que la sélection y est constamment renouvelée. On y trouve, sur 1500 m2, des créations contemporaines de toutes sortes. Des meubles et des vêtements, neufs et vintage ; des objets pour la maison, de la papeterie, un espace livres d’occasion, un café, et, au sous-sol, un restaurant délicieux, ravissant et très abordable. L’endroit est spectaculaire, et, ce qui ne gâche rien, l’accueil y est d’une gentillesse rare.

Pour tous ceux d’entre nous qui ont déjà donné des sous à diverses associations, en échange de (je cite en vrac) :

- vignettes auto collantes comportant nos nom et adresse (souvent orthographiés de manière fort fantaisiste)

- cartes de vœux du genre plus-kitsch-tu-meurs

- sachets de sel réhydratant, à ne pas confondre avec des sels de bain

- pandas en peluche, à ne pas donner à des enfants de moins de 20 mois

- mini béquilles fabriquées en bois d’allumette

- calendriers, réalisés par des artistes qui peignent avec leur bouche et leurs doigts de pieds…

Pour ceux qui pestent à l’idée de perdre les attestations qui leur permettront une déduction fiscale, au moment où ils auront tout oublié de leur don.

Pour ceux qui se sentent coupables de jeter à la poubelle tous les objets de la liste ci-dessus, en même temps que les imprimés et les enveloppes T qui les accompagnent, mais qui voudraient tout de même « faire quelque chose »…

Pour les fauchés, qui ne pourront que regarder ce qui s’y trouve… (Et puis quoi, on va bien dans les musées du design, alors pourquoi pas dans ce temple de la branchitude, dont l’entrée est, pour le coup, gratuite ?)

Pour les provinciaux en week-end à Paris, et pour les Parisiens qui se croient blasés.

Pour tous ceux-là, et les autres, une visite chez MERCI sera un vrai bain de jouvence, une immersion dans le monde de ceux qui donnent pour le plaisir, avec plaisir, en se faisant plaisir. Pas mal, cette philanthropie, par les temps qui courent. Ça vaut peut-être le coup de dire merci. Deux fois.

Pour en savoir plus, et avoir une visite guidée, cliquer ici, et ici.

Et voir aussi la sélection cadeaux fun de Jewpop, là.

... et celle de Marie Claire Maison…

Et que cela ne vous empêche surtout pas de continuer à donner aux différentes associations auxquelles vous êtes attachés. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !

1 commentaire:

  1. J'ai effectué quelques petites rectifications dans ce texte. Certains "postes" ont disparu depuis ma dernière visite. Le lieu est vivant, et donc changeant. Mais toujours aussi digne d'intérêt.

    RépondreSupprimer