En vol

En vol

dimanche 15 décembre 2013

LETTRE AU PÈRE NOËL



Cher Papa Noël,

C’est vrai, je n’ai pas été très sage cette année. J’ai été gourmande (de livres autant que de chocolat) ; menteuse (en racontant tout un tas d’histoires inventées à des inconnus, qui en plus, les ont gobées) ; voleuse (de moments observés) ; paresseuse (en écrivant sur les tâches du ménage, au lieu de le faire) -  et j’arrête là avant de te décourager de passer chez moi…
Pourtant, comme tout le monde en décembre, j’ai envie de faire une liste de vœux, et même que je la rends publique, tellement j’ai honte de rien. Tu verras, elle est courte, mais diversifiée, avec quelques petites surprises - littéraires et artistiques, entre autres ! 

N°1 : Tu as lu mon blog ? Donc tu sais quels sont mes intérêts en matière de littérature ! Apporte-moi, s’il-te-plaît, les derniers livres d’Albert Bensoussan – six de son PIAF, et six de son VERDI. Certes je les ai déjà, mais je les ferai circuler autour de moi, car ce sont des bijoux à partager. La vie de ces artistes exceptionnels prend un relief tout particulier sous la plume à la fois pétillante, poétique, et si personnelle, de cet écrivain. 
Idem pour son dernier-né, GUILDO BLUES, qui est dans la lignée de Faille – je ne te ferai pas l’affront de penser que tu as oublié mon billet sur ce livre-là ! 













N°2 : Tu connais ma passion pour l’image. Je ne fais pas un dessin, je te demande seulement de m’apporter, afin que je le montre à tous les petits (et grands) enfants de mon entourage, un  merveilleux film d’animation, qui renvoie aux corbeilles toutes les niaiseries du genre. 

Il s’appelle BRENDAN OU LE SECRET DE KELLS. Je ne vais pas non plus t’en raconter l’histoire, juste te dire que les aventures de son jeune héros, sur fond de Moyen Âge et de livres enluminés, sont les fruits du scénario de Fabrice Ziolkowki, et que, foi de mécréante, il faut absolument que tous les enfants le voient avant d’avoir eu le goût perverti par tant d’autres cartoons. Cher Papa Noël, si tu ne l’as pas en stock en Laponie, tu le trouveras ici. (En plus beau que cette image.)



Allez, à la rigueur, si tu n'es pas trop chargé, tu peux rajouter au paquet le classique FANTASIA, pour que les oreilles de nos bambins entendent autre chose que du boum-boum, et, en parlant d'oreilles, DUMBO, l’éléphant volant  - deux petits joyaux que j’ai revus avec émotion récemment. 

Mon conseil, cher Papa Noël : ne te donne pas la peine de chercher tout cela dans les têtes de gondoles des supermarchés, tu serais déçu. En plus, tes rennes n'ont pas le droit d'y entrer, dans ces lieux-là, plutôt conçus pour les pigeons... 
  
N° 3 : On va passer au virtuel. Mets donc sous mon sapin de lumière et d’espoir, une (grosse) pochette surprise qui contiendrait : plein de bonheur pour mes enfants, des signes d’affection venus d’inconnus, des caresses pour les animaux perdus, des réunions amicales et familiales harmonieuses - sans oublier une enveloppe pleine de créativité, au cas où la mienne, ou celle de mon chéri, se viderait trop vite ! Et aussi un gros paquet de vœux, entouré de rubans de santé, à distribuer à tous ceux et celles qui, chaque semaine prennent quelques minutes pour me rencontrer ici. 
Cher Papa Noël, pour tout cela, tu recevras ma plus sincère gratitude. Et la promesse que, si je continue à mentir, ce sera uniquement pour la bonne cause. Celle de l’écriture.

Cathie

PS (normal, l'oubli, pour une étourdie ébouriffée) :
Tu as vu ma tête ? Même pas un loup en voudrait ! Moins de tifs, il n’y en a que sur la tête des bagnards ou des djeuns dé-branchés ! Malgré ça, mon sèche-cheveux a rendu l’âme, sûrement à force de souffler en vain, comme le loup (décidément) sur la maison des Trois Petits Cochons, pour leur donner de l’allure. Donc, je n’ai plus rien pour faire bouffer ma chevelure affolée. Apporte m’en un qui ne fasse pas trop de bruit parce que même si l’opération dure peu, je la veux stylée, élégante, raffinée… donc discrète. Je te laisse choisir la marque. Faut bien que tu aies quelque chose à faire.


7 commentaires:

  1. Suis sure que Papa Noël s'est adapté à la modernité et se connecte régulièrement sur FB ! il répondra certainement à tes attentes !
    Il faut toujours garder une part d'enfance en son cœur et de rêve dans la vie. Que les tiens se réalisent. Bonne fin d'année.

    RépondreSupprimer
  2. Ben, moi qui te trouve belle telle que tu es, je ne te souhaite pas de te faire des cheveux. La vie s'en charge de trop et puis j'ai toujours eu un faible pour les cantatrices. Ma Piaf se peignait avec un clou, et cela ne l'a pas empêchée de chanter ni de séduire - hommes et femmes. Quant à Verdi, tout était dans sa barbe dénotée. Pour le reste de mes bâtons penchés, que tu disperses aux quat' vents, ce n'est que blues d'intello précaire et fractus voilant l'azur. Albe

    RépondreSupprimer
  3. ZUT ! Maintenant on va croire que je favorise mes potes ! Tant pis, je persiste et signe : quand les travaux de mes amis me touchent au coeur, je ne vois pas pourquoi je ne les ferais pas connaître, au prétexte que ce sont mes amis ! En période de fêtes, je préfère privilégier ceux que j'aime, quand en plus et surtout, et je le répète, ce sont de vrais artistes. Qu'on se le dise !

    RépondreSupprimer
  4. Ah ah ah ah j'adore !!
    Bises
    Georgette

    RépondreSupprimer
  5. Curieusement, il y a ceux qui croient que le vrai Père Noël n'existe pas ! Ah, si seulement j'avais cinq ans .... !

    Meilleurs voeux à tous pour de très joyeuses fêtes ! Permettez-moi de souhaiter que la bonne santé et le bonheur viennent à votre porte à Noël.
    Que cette nouvelle année soit plus que généreuse et procure sans cesse des journées très heureuses !

    Joseph

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MERCI, cher Joseph, de ce gentil mot - et, bien entendu, mes voeux vont très fort vers les fidèles de ce blog, dont vous êtes, en plus d'être si actif sur celui de WW2 - indiqué sur ma page d'accueil.
      So, I also send my very best wishes for a peaceful year to you, and your family!

      Supprimer
    2. (In English): This is a greeting for this time of year originally from the Emerald Isle (Ireland):

      May peace and plenty be the first to lift the latch on your door, may happiness be guided to your home by the candle of Christmas.
      In the New Year, may your right hand always be stretched out in friendship but never in want.
      ...............

      And, for the sentimental feeling for this time if year, here is a version of the first Christmas song I was taught in French (it might be yours too)::

      'Mon beau sapin' par par Stéphy



      http://www.youtube.com/watch?v=NSNEftrPmT0

      Supprimer