En deuil

En deuil

jeudi 13 novembre 2014

HARENG : UNE HISTOIRE D'AMOUR

LE VOILÀ !



Il a pris beaucoup de temps, beaucoup de soin, d'énergie, et d'attention à chacune de ses écailles de papier, mais le voilà enfin arrivé sur nos côtes. 

Pourquoi le hareng ? nous demande-t-on souvent, avec un brin  d'incompréhension, voire de sarcasme. 

Nous n'en dirons rien ici, car c'est précisément dans ce beau livre que vous trouverez les réponses à toutes les questions que vous vous êtes jamais posées sur ce poisson, et même à celles que vous n'imaginiez pas un jour avoir envie de poser ! 

Je vous confierai seulement qu'en faisant nos recherches, à partir de la merveilleuse collection de terrines à harengs – dans lesquelles on les faisait mariner avant de les servir – de mon ami et co-auteur Daniel Rozensztroch, nous en avons découvert de belles à son sujet ! 
Nous avons passé en revue : son histoire, ses amis, ses ennemis, ses faux-amis, son langage, son humour, ses voyages, sa culture (et les nôtres), et même les façons de l'absorber. Nous qui pensions tout savoir à son sujet, nous n'en sommes pas revenus. 

Le plaisir de la découverte sera aussi – nous l'espérons – pour vous, quand vous l'aurez en main et que vous le feuilletterez. Vous n'aurez plus, comme nous, qu'une seule idée : le dévorer !

En attendant, surveillez mon agenda pour ne pas rater son passage commenté sur vos rivages – mais ne craignez rien, amis auvergnats ou parisiens, il  saura aussi nager tout seul jusqu'à l'intérieur des terres, et où que vous soyez, tout comme l'ont fait ses ancêtres en sauvant, au passage, de la famine des millions d'êtres humains

Rien que pour cela, le hareng mérite bien cette manifestation de notre entière gratitude.



HARENG : UNE HISTOIRE D'AMOUR
Daniel Rozensztroch et Cathie Fidler
Éditeur : Suzanne Slesin
Directeur artistique : Frederico Farina

Éd. Pointed Leaf Press, NY.
Disponible dans toutes les librairies, et sur les sites marchands habituels.


Inédits ! 
En cadeau de bienvenue
cette carte postale ancienne 
et une affiche  (prise sur ce site) pour annoncer deux
des nombreux aspects que ce livre couvre. 



(NB : À ne pas manquer, si vous êtes proches de la Normandie, ces fêtes là.

DERNIER AJOUT : UNE INTERVIEW SUR HARENG, CHEZ LE P'TIT ÉCRIVAIN. 

2 commentaires:

  1. Félicitations pour la nouvelle publication. on peut dire une odeur de poisson ? C'est vrai que le hareng est un plat préféré en Normandie: Caen ainsi que Cannes!

    En hommage du livre, et le hareng, ici-bas est un chanson agréable:
    "Rather good herring"

    Avec amitiés
    Joseph

    RépondreSupprimer
  2. La guerre du hareng ne va t-elle pas être ouverte après la parution de ton ouvrage entre les défenseurs du schmaltz hering, du hareng fumé, des rollmops et celle sans partage des Hollandais partisans du hareng cru dégusté au sortir du bateau sur le port ? Sans compter les plus grands consommateurs de harengs, je veux parler des dauphins et des baleines mais eux sont protégés.
    Alors pour éviter un sanglant conflit pourquoi ne pas remettre en activité mon association NICE HERRING sorte de ONU pour calmer les ardeurs et ressouder les liens autour des primaires satisfactions animales et lui attribuer les vertus et qualités civilisatrices avec bien sûr l’élection de Miss Hareng !
    Bernard H.

    RépondreSupprimer