En deuil

En deuil

jeudi 21 mars 2013

ESCAPADES LITTÉRAIRES PASSÉES, À VENIR, ET DU NOUVEAU POUR BIENTÔT !




J’ai beaucoup de chance, et la chance de savoir l’apprécier.

J’avais annoncé sur ce blog ma participation à la 1ère édition de FEMIN’AUTEURES à Antibes, dans le cadre de FÉMIN’ARTE, 16ème édition. La journée a eu lieu, elle s’est bien passée, et elle a été couverte par le journal local, en voici la preuve !



Merci à la Médiathèque Albert Camus, et à Véronique Balleret, pour leur accueil chaleureux et souriant. Et aux comédiennes-liseuses qui ont fait découvrir aux visiteurs des extraits de nos livres. Superbe idée !

Et puis, comme toujours, il y a de belles rencontres et des retrouvailles sympathiques.
Tout d’abord, autour de la table du déjeuner, j’ai fait la connaissance de Catherine Videau, enthousiaste et ravissante ambassadrice de l’île Maurice, et auteur d’un guide éco-responsable, que vous trouverez ici


Après ça, il ne reste plus qu’à programmer un voyage. Les amis de La Réunion, vous me recevez toujours ? :)

Ensuite, j’ai rencontré et écouté un(e) auteur(e) que je ne connaissais que de nom, Olympia Alberti, dont la culture et l’enthousiasme vous laisse pantois(e).
Entre-temps, j’ai eu l'occasion d’avancer mon tricot bleu. 
LA RETRICOTEUSE méritait bien cela !


Et pour finir, grâce à l’énergie de Laurence Dionigi, qui a organisé cet événement avec compétence et gentillesse, j’ai eu des contacts avec les responsables d’un site intitulé LE P’TIT ÉCRIVAIN, qui est lui-même en contact avec la Jeune Chambre Économique de Fréjus-Saint Raphaël. Et voilà que je suis invitée à y intervenir le 19 avril, dans le cadre d’un café littéraire à la Librairie Charlemagnesur le thème de « la littérature féminine ». Ahrghhh. C’est quoi ça ? 


Vous en saurez davantage sur ma définition de la chose si vous venez m’y soutenir le moral ! J’y parlerai des femmes qui ont écrit en langue anglaise – en me promenant du 18ème siècle à nos jours. Cela en 20 minutes, un vrai marathon !

Vous, que je sais curieux et curieuses, regardez ici, et vous y trouverez aussi en avant-première une information qui me réjouit d’avance !

<>>>><<<><<<<><<<<><<<<><<<<><<<<><<<<><<<<><<<<><<<<><<<<><<<<><<<<><

Une dernière chose, plus proche dans le temps et susceptible d’intéresser mes lecteurs niçois : la venue à la Cinémathèque de Nice du réalisateur hongrois Itzvan Szabo (accents manquants) – qui y donnera une leçon de cinéma ce vendredi 22 à 19 heures. Surtout ne manquez pas, la semaine prochaine, le film SUNSHINE, il est bouleversant. 
Pour demain soir, réservation conseillée, il n’est peut-être pas trop tard !

Cliquez ici pour le programme de cette fin de semaine, et pour celui de la semaine prochaine.

LE PRINTEMPS EST LONG À VENIR ? Oui, certes, mais les projets rendent l'attente moins pénible. Ces moments d'anticipation font partie du plaisir de son arrivée imminente. Depuis ce matin, les oiseaux se lâchent - je vais essayer d'en faire autant !








1 commentaire:

  1. Merci Cathie pour tes gentils commentaires sur la toute première de FEMIN AUTEURES ! Bon café littéraire à Fréjus !

    Laurence.

    RépondreSupprimer