En deuil

En deuil

vendredi 13 mars 2015

COUGOURDES, GOURDE & COUGOURDONS, pour fêter le printemps.


Prenons un peu d'avance sur le calendrier pour annoncer quelques nouvelles littéraires et artistiques. 

Tout d'abord, je renvoie ceux et celles qui ne sont pas (encore) addicts vers l'un de mes sites favoris – car totalement atypique et souvent déjanté, j'ai nommé JEWPOP, le seul, l'unique ! 

Vous lirez, en y suivant ce lienune chronique (plutôt sérieuse, celle-ci) que j'ai écrite sur le dernier livre de Marceline Loridan-Ivens, Et tu n'es pas revenu. Ce n'est pas tant pour mes réflexions que je vous y dirige, mais parce que ce livre est l'un de ceux qui vont rester sur le sujet, et que donc, il doit être lu. 

Je vous espère revenu(e) sur ma page, après cette escapade virtuelle. Voici donc la suite, plus guillerette :

Vous vous souvenez peut-être des expos TUTU, et FRUTOPIE, de la photographe Luli Barzman ? Cette année, elle nous propose un nouveau thème, et je suis sûre que comme moi vous serez EMBALLÉE  (ça marche au masculin aussi). 

Cette exposition se tiendra dans le Vieux Nice, au Centre Culturel de la Providence, à partir du 24 mars. Ne la ratez pas !




Dans la série annonces littéraires, la saison va commencer de manière inhabituelle, avec ce qui se nomme à Nice LE FESTIN DES COUGOURDONS. 



image prise sur ce site
(Le comté de Nice en images)

Si vous vivez de l'autre côté du Var (du côté ouest, s'entend) vous avez peut-être du mal à imaginer ce que représente cette cucurbitacée dans la culture méridionale, et niçoise en particulier. Non seulement on peut la manger, mais en plus, on s'en sert pour décorer les maisons, et ce n'est pas tout, comme vous pourrez en juger en regardant, et en écoutant ceci (et en oubliant de regarder l'orthographe du lien). 

Une recherche rapide nous en dit davantage sur cette belle plante :

La calebasse, ou gourde, est une plante herbacée annuelle de la famille des Cucurbitacées, cultivée comme plante potagère pour son fruit, la calebasse, parfois consommée à l'état frais comme légume, ou plus souvent utilisée à l'état sec pour fabriquer divers objets. Elle est originaire d'Afrique (Zimbabwe).
Nom commun : calebasse, gourde, gourde pèlerine, cougourde, cougourdon (surtout dans la région niçoise), cuyon (dans le Sud- Ouest), courge-bouteille. de : Flaschenkürbis, en : calabash gourd, bottle gourd, es : calabaza, cajombre.
Nom scientifique : Lagenaria siceraria (Molina) Standl., famille des Cucurbitacées, tribu des Benincaseae.

Voilà qui est instructif , n'est-ce pas ? Et propice à la fête, voire au susnommé festin, lequel se tient à Nice tous les ans pour fêter, entre autres, l'arrivée du printemps. 

Eh bien, vous savez quoi ? Cette année je serai de la fête, ce qui est normal pour une gourde de mon espèce.  
Ma prof de maths me fit jadis comprendre que j'appartenais à cette belle famille de plantes. Sa phrase favorite, dont toutes les Capronettes* qui l'ont subie se souviennent, était, prononcée d'un ton fort las : "Des courges, j'élève des courges..." Pour elle, c'était un sacré pépin que d'essayer de planter des graines d'algèbre dans ma tête ! 
À présent j'assume le compliment, et même, je l'affiche. 


Vu le lieu, il me semble que les RECETTES À LA VIE, À L'AMOUR & LE MÉNAGE ? PARLONS-EN ! y auront davantage leur place que mes autres titres...

Changement de décor, en vue d'un 10 mai princier. 

C'est à Monaco que se promèneront les Rencontres, Le présent du passé, et monsieur Hareng. En belle compagnie, puisqu'y sont annoncées la présence et une conférence de Boris Cyrulnik. Je vous sens déjà plus intéressés ! Et ce n'est pas tout...

Détails pratiques :

IVèmes Rencontres Littéraires Fabian Boisson

Un événement placé sous le Haut Patronage 

de S.A.S Le Prince Albert II



Lieu de l’événement :

Hôtel Méridien Beach Plaza Monte-Carlo

Salon Méditerranée, espace utilisé 600 M2.

22 Avenue Princesse Grace 

98000 Monaco




Avouez que cela a une certaine allure ainsi formulé !
Bref, la saison s'annonce fort variée. 
J'espère vous y rencontrer aussi, et vous permettre de découvrir le talent de mes copines en écriture, Christine Baron et Florence Ka, qui seront alignées à mes côtés comme des sardines sur leur banc – même si, étant bien plus sérieuses que moi, elles risquent de ne pas apprécier cette métaphore poissonnière. 





À bientôt, ici ou là ? 

*Capronette : surnom donné à une génération d'anciennes élèves du Lycée Capron de Cannes, dont les retrouvailles mémorables ont eu lieu il y a quelques années de ça. (Numéro oublié)

Et, au fait, Cimiez, c'est à Nice. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire