En deuil

En deuil

mardi 10 janvier 2017

CES DAMES DE CHEZ ORANGE


Certains me disent que je paie bien trop cher mon service internet, téléphone et TV, et qu’en passant ailleurs, ce serait quasiment gratuit – free, en quelque sorte.

Certes, je n’ai pas le forfait le moins cher du monde, puisqu’il comprend tout, absolument tout, et en « illimité », notamment sur mon téléphone portable – ce qui, pour une allumée de mon espèce est « juste vital ».
Bref, je me sens un brin pigeon, pour ne pas dire idiote, lorsqu’on me lance à la figure les tarifs plancher pratiqués par la concurrence.

Pourtant, en cas de tempête, ou tout simplement quand il s’agit de changer de portable, et donc de transférer toutes les données qu’il contient (ma vie, quoi !) pour que mon chéri le récupère (puisqu’il ne tient pas du tout, lui, au modèle super smart méga géant qui me tente depuis si longtemps), eh bien là, je suis ravie de mon opérateur, et de la forme physique qu’il prend.

Il faut dire que je ne suis pas si geek que ça, au fond, et très peu habile de mes dix doigts. Rien que l’idée de commander par internet, pour me retrouver avec une boîte à ouvrir, une coque à enlever, une épingle pour dégager la carte Sim de l’ancien portable, et tous les paramètres à installer dans le nouveau me file la migraine. Sans parler du transfert des données, ci-dessus évoquées. Perdre mes photos et mes contacts équivaudrait pour le moins à une amputation. Et comment accéder à ce petit nuage, où paraît-il tout est stocké ? 


image empruntée sur ce site

Je suis donc ravie d’avoir la possibilité de me rendre dans une vraie boutique, bien placée en centre-ville, et d’y trouver de vraies personnes, qui m’appellent par mon nom, que je reconnais même pour les avoir rencontrées précédemment, et qui vont prendre le temps de TOUT faire pour moi (et par la même occasion, pour mon chéri). Et cela, avec le sourire, ce qui, il faut bien le reconnaître, manque cruellement aux transactions effectuées sur la toile.  

Mais arrivée à ce stade, il faut que j’exprime mieux ma gratitude envers elles. En effet, il a fallu deux bonnes heures à Carole et Sabine, les deux conseillères de chez Orange (eh oui !) pour tout installer dans nos téléphones respectifs. Au passage, je ne dis pas merci à Apple, qui a activé sans nous demander notre avis, une double sécurité d’accès à l’App Store. Ce verrouillage rend les choses bien plus compliquées, et le passage par un ordinateur nécessaire. La dame de chez Orange, tout en bavardant avec légèreté de choses et d’autres, a réglé ce problème, et les autres, sans jamais s’énerver une demi-seconde. Pas même quand on mélangeait nos divers mots de passe. 
(Comment, ça ne vous arrive jamais, à vous ?)

Sa collègue, tout aussi souriante, avait au préalable fait face à toutes nos demandes commerciales, proposant même un forfait moins cher à mon partenaire, qui n’en attendait pas tant – en plus de récupérer gratis mon ancien mobile, encore bien fringant !

Nous avons navigué de l’une à l’autre de ces dames, tout en admirant la gentillesse avec laquelle elles s’occupaient, entre temps, d’un vieux monsieur un peu désarmé, qui semblait en quête de contact humain autant que de recharge téléphonique.


Ce n’est pas mon genre de faire de la pub à une entreprise qui, de surcroît, n’a pas besoin de ce genre de service. J’espère toutefois que celle-ci traite très bien des conseillères qui savent travailler ainsi dans la bonne humeur, avec compétence et efficacité.

Fallait bien que je le dise, puisque je suis repartie avec Orange pour deux ans !

Tant que j'y suis, je vous en donne l'adresse : il s'agit de la boutique Orange de l'avenue Jean Médecin, à Nice. 


PS. Eh oui, mes 1600 photos étaient bien sauvegardées dans mon "cloud", et j'ai même pu les récupérer ensuite toute seule ! Inutile de dire que je suis sur un petit....










1 commentaire: