En vol

En vol

lundi 23 janvier 2017

LE P'TIT ÉCRIVAIN AIME "TERRES MÊLÉES"

LE P'TIT ÉCRIVAIN A MALHEUREUSEMENT FERMÉ BOUTIQUE, PARDON, SON SITE, MAIS N'EN A PAS POUR AUTANT PERDU SON REGARD À LA FOIS BIENVEILLANT ET AIGUISÉ, NI SON TALENT DE CHRONIQUEUSE. LA PREUVE :
"Nous ne pouvions rester silencieux au sujet du dernier ouvrage de Cathie Fidler dont nous avions eu la joie de lire le manuscrit. Ici, Cathie Fidler nous fait la lecture, nous lit une histoire, celle de sa vie, celle de son père, Eugène Fidler, et nous invite en terres mêlées. De la même manière que cette technique « consiste à mélanger plusieurs terres aux coloris différents », nous nous faufilons dans cette vie d'artiste et découvrons la variété de son talent, 
« une œuvre protéiforme », dans une mosaïque d'émotions, de perceptions, de sentiments, dans l'absence, dans l'attente...

Joliment écrit, ce livre est la lettre de toute une vie (si l'on peut dire), la lettre d'une fille à son père. Nous sommes en mouvement, de Eugène Fidler le père à Eugène Fidler le céramiste, de par l'enfant qui cherche son identité à travers celle, si mystérieuse, d'un père qui vient et file comme le vent, dont les mains ont tracé leur chemin au milieu d'illustres artistes, à travers l'imagination de tout ce qu'une fillette peut capter de ce père que l'on ne réussit à attraper. Imagination et réalité se confondent tant dans les œuvres de l'artiste que vous découvrirez au fil des pages que dans la perception qu'a l'enfant de son père. À la recherche d'un refuge : l'écriture ? Les langues ? Ou plutôt la vérité qui délivre de tout.

Aquarelles, collages, (lino)gravures, etc., sont un bel ensemble de formes libres qui illustrent cet ouvrage. Mais d'autres images se donnent rendez-vous, celles qui jaillissent comme prélevées du journal intime de la fillette, du travail de mémoire et du regard de cette fillette devenue adulte, d'une qualité telle qu'il nous semble être transportés dans ce passé, dans cette intimité, avec parfois l'impression d'une narration cinématographique.
Que ceux qui aiment l'art en profitent pour se laisser conter...
Que ceux qui aiment lire en profitent pour se laisser porter par les couleurs, les tracés, les textures, la matière, les formes...

Eugène Fidler est un artiste resté dans l'ombre de ceux qui ont fait leur renommée comme Picasso, mais dont le talent n'est pas moindre. Ainsi, vous pourrez en juger en « écoutant » ce dont sa vie fut faite sous la plume de Cathie Fidler."

GRATITUDE.
Avec cette empreinte, en cadeau. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire