En vol

En vol

lundi 27 février 2012

THE ARTIST 5 OSCARS ! CHAPEAU !






ET VOILÀ !
Il les a eus.

Comme vous savez tout le bien que j’en pense, pour l’avoir lu ICI, je me contenterai de dire que, non, les récompenses de Hollywood ne sont pas dues, contrairement à ce que nous feraient croire un certain hebdomadaire de télévision et quelques pisse-vinaigre franchouillards :

- à du lobbying intensif de la part de ses distributeurs américains (les concurrents n’en n’ont pas fait ?)
- au coach de Jean Dujardin, qui lui aurait mis dans la bouche les mots qui conviennent pour circonvenir l’Amérique  (les autres stars n’ont pas de conseil en communication ?)
- au manque de compétition, face à Spielberg, Clooney & Brad Pitt… (2012 serait-il un si mauvais cru ?)
- au fait que The Artist ait choisi de caresser la fibre nostalgique des sexagénaires du jury des Academy Awards (on caresse ce qu’on peut ?)

NON, NON, NON !
Mais quand donc mes compatriotes accepteront-ils une récompense prestigieuse sans chipoter, quand clameront-ils haut et fort que si THE ARTIST a ainsi été couronné, c’est peut-être « juste » parce que c’est un très bon film, qui fait du bien aux spectateurs, qui pose en douceur les vraies questions sur le passage d’une époque à une autre, et qui est, de plus, magistralement joué par une équipe formidable ? Ou bien est-ce le fait que ce couronnement vienne de l’Amérique qui les chagrine ? Je me le demande ce matin, en observant que chez nous, une fois de plus, on semble avoir du mal à éviter tout autant l’écueil du chauvinisme que celui du cynisme.
Avant même la remise de ces Oscars de rêve, j’ai été ébranlée par ce beau film – et je vous promets que cela n’a rien à voir avec le tremblement de terre de magnitude 4,9 que j’ai ressenti hier soir peu de temps avant le dénouement de cette belle aventure.
Pour clore… la peste soit des avares de compliments et des avaricieux de l’éloge, et surtout : BRAVO THE ARTIST !



***********

PS. PLEIN, PLEIN DE CHOSES À ANNONCER CETTE SEMAINE, ALORS, SURVEILLEZ CET ESPACE ! (en anglais : watch this space!)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire