En deuil

En deuil

lundi 23 juin 2014

LES LAURIERS BLANCS : PLUS QU’UNE BONNE ADRESSE !



Ah, la Provence… ses lavandes, son miel, ses artistes et artisans, ses paysages... et son Mistral… (ça on oublie).
Qui ne rêve d’y passer un petit week-end en amoureux, quitte à casser sa tire-lire pour ce faire ?

Voilà un plan câlin (spécial filles, pour y gâter votre chéri) qui ne sera pas compliqué à réaliser, au départ de Paris.

Quand tous les trains rouleront à nouveau sans problème, et que les poules auront des implants, vous pourrez embarquer dans le TGV direction Avignon, et de là prendre tranquillement un car qui vous amènera à Pernes-les-Fontaines. 
Pourquoi Pernes ?


Juste parce que c’est un endroit de rêve, moins fréquenté que la bourgade voisine, l’Isle-sur-la-Sorgue (pas mal non plus, quand même) et que vous pourrez y allier détente au calme et volupté, tout en étant à une centaine de mètres à pied d’une petite ville ravissante.

Venant de Nice, en voiture cela ne vous prendra pas plus de trois heures d’une route très confortable.  Pour celles qui viennent d’ailleurs, il y a un truc très bien qui s’appelle GPS ou Mappy, moi, c’est seulement Cathie.
Bon, allez, quelques pistes ICI. 

Une fois cette contingence réglée, et que vous serez enfin rendus, un seul conseil, avant d’entreprendre le tour de la ville et de ses superbes fontaines. Posez vos bagages à la maison d’hôtes "LES LAURIERS BLANCS".

Parce que le tourisme, c’est bien beau, mais se sentir presque comme chez soi ailleurs, dans un cadre ravissant, en jouissant d’un confort exceptionnel et d’un accueil chaleureux… il faut bien avouer que ce n’est pas assez fréquent.

Petit déjeuner, dedans s'il fait trop frais dehors...


Les chambres, le jardin, la piscine, la terrasse, le cadre... Qu'est-ce que j'oublie ? Ah oui, l'abri voiture et le portail magique, le sol rafraîchissant, la douche pour éléphants – tant elle est grande – et, pour les accro de mon espèce, du wifi partout ! 

Et pour les petits, il y aussi... STOP ! J'ai parlé d'une escapade en amoureux => pas de marmots ! L'endroit est calme à souhait, surtout hors saison.  Je vous le promets, question romantisme, c'est bien mieux que Venise !


Dans le genre prison, il y a pire ! (Chambre sous les toits) 

Comme je ne suis pas fourmi, je partage sans modération, car Valérie Marteau, qui tient la maison avec autant de douceur que de professionnalisme mérite que celle-ci – ouverte depuis peu –, soit connue d’esthètes tel(le)s que vous autres !



Vous en trouverez  les détails sur ce site.
N’oubliez pas non plus de « liker » leur page facebook, vous aurez droit à l'apéro en échange. 
N.B. Tout faux : l'apéro vous est de toute façon servi, à l'ombre, en attendant le jus de raisin de la magnifique treille qui se trouve devant la maison. Ça, c'est pour quand vous y reviendrez avec des enfants !
  
Et pour vous donner envie de cette balade dans le sud, (ou dans le nord, selon d'où vous venez !) quelques clichés ravissants en sus.
Bon été !


 Centre culturel à la fois laïque et religieux


Une partie de l'ancienne tour de guet



Tradition laïque pour cette ancienne école de garçons


L'eau, partout, vive et claire

crédits photographiques : J.L +L. 
Les Lauriers Blancs ont 3 épis Gîtes de France. 

1 commentaire:

  1. merci Cathie, c'est chouette, indeed.
    Amitiés,
    Maurice

    RépondreSupprimer